3 étapes pour suivre les formations dans votre entreprise

Nous sommes le jour de l’entretien professionnel, manager et collaborateurs échangent sur les missions, les projets futurs, les compétences à acquérir. Puis arrive le moment d’évoquer les formations. Et là… c’est la désillusion ! Aucune formation réalisée en deux ans. Que s’est-il passé ?!

Ce scénario catastrophe arrive très régulièrement, et pourtant :

  • Le collaborateur mérite de grandir et d’évoluer avec l’entreprise, il doit réaliser des formations pour améliorer ses compétences
  • D’un point de vue légal, toute entreprise à obligation de former ses salariés sous peine de sanctions

Bien souvent, on imagine que la formation doit traiter de sujets techniques, mais elle peut très bien porter sur le savoir-être ou le bien-être au travail. Le nombre de formations existantes dépasse facilement les 1000 possibilités !

Ce n’est pas pour rien que des personnes gèrent à plein temps les formations dans les entreprises. Fort heureusement, des logiciels comme Skeely permettant de suivre les demandes et les réalisations de formation existent ! Ces outils sont parfaits pour savoir qui a réalisé une formation, de quel type et quand. Comme tout bon logiciel d’évaluation, il est important de le paramétrer en amont pour qu’il délivre tout son potentiel.

1. La bonne formation pour le bon collaborateur

Nous l’avons vu, des milliers de formations existent, et il très facile de s’y perdre lorsqu’on est collaborateur ou manager. La première étape va donc consister, pour le RH ou le responsable qui forme les salariés, à classer toutes les formations dans des listes. L’intérêt ? Pouvoir proposer automatiquement les bonnes formations aux bons collaborateurs.

Que le salarié soit Chef de projet, Maçon ou Magasinier, le champ des possibles sera restreint au périmètre de ce dernier.

Le classement permettra également de mettre à jour plus facilement la liste. Plutôt que de reprendre l’intégralité des enseignements, il n’y aura qu’une petite partie à modifier. Et si le logiciel est suffisamment efficace, la liste sera à jour en temps réel

2. Intégrer les formations dans ses entretiens professionnels

La deuxième question à se poser, c’est à quel moment devons-nous parler des formations avec le collaborateur ?

Fort heureusement, des RH se sont déjà posé cette question bien avant nous, et le moment idéal pour mettre en place un plan de formation avec le salarié est pendant l’entretien professionnel :

C’est le moment où l’on échange sur les projets et ambitions du collaborateur. Évoquer les formations nécessaires est donc un point important pour l’accompagner.

On en profite également pour faire le point sur les formations déjà réalisées. Idéal pour savoir lesquelles sont intéressantes ou obsolètes

Et comme tout est parfaitement calculé, l’entretien professionnel a lieu tous les deux ans, comme l’obligation de réaliser des formations 😉

3. Suivre la réalisation des formations

Une fois que tout est en place et que les demandes sont effectuées par les collaborateurs ou les managers, il est temps de réaliser le suivi.

Un bon suivi peut très simplement se résumer en la validation ou non d’une demande de formation, puis en la confirmation de sa réalisation.

Par exemple sur l’aperçu de Skeely ci-dessous, le RH peut traiter en quelques secondes les formations demandées, analyser celles qui sont en cours et valider les réalisées.

Nos derniers articles

Des questions sur Skeely ?

Notre équipe répondra à toutes vos questions

illustration de la réalisation d'entretien d'évaluation avec le logiciel skeely