Le guide complet des entretiens d’évaluation obligatoires

Ils existent de nombreux types d’entretiens d’évaluation. Il n’est pas toujours simple de savoir lesquels peuvent être lié à une obligation légale ou non. C’est pour cette raison que nous allons vous lister les entretiens qui sont obligatoire pour vos collaborateurs.

Entretien professionnel

Le plus connu des entretiens est soumis à une obligation légale. Obligatoire depuis le 5 mars 2014, c’est un entretien important permettant de mettre en avant le collaborateur.

Il a lieu tous les deux ans à partir de la date d’entrée du salarié au sein de l’entreprise, par la suite cela sera à la date de l’entretien précédent. Si la convention collective de la société le permet, il est possible de choisir une autre période pour faire l’entretien. Le manager et la salarié choisissent la nouvelle date.

Cet entretien se concentre sur le collaborateur et surtout sur ses souhaits d’évolution au sein de l’entreprise. Des thématiques comme la formation ou l’évolution au sein de son service/pôle sont des sujets importants. C’est aussi un moment privilégié pour évoquer les compétences obtenues par le collaborateur et celles qu’il veut acquérir sur les prochaines années.

L’entretien professionnel est soumis à deux obligations :

  • Les entreprises de moins de 50 collaborateurs : Elle doit mettre en place un processus de formation pour permettre au salarié de mieux s’adapter à son poste de travail.
  • Les entreprises de plus de 50 collaborateurs : En cas de non réalisation d’un entretien professionnel, l’entreprise devra verser 3000 € sur le compte personnel de formation (CPF) du collaborateur.

Bilan à 6 ans :

Au bout de 6 ans dans votre entreprise, tous vos collaborateurs doivent recevoir un entretien professionnel un peu particulier : le bilan à 6 ans. Il permet de faire le point sur les six dernières années, et les deux entretiens professionnels qui ont eu lieu avant.

Lors de ce bilan, vous pourrez faire le point avec le collaborateur sur de nombreux sujets, notamment sur les formations qu’il a reçues, les certifications ou bien une évolution professionnelle ou salariale.

Cet entretien peut durer entre 1h30 et 2h.

Entretien congé de longue durée

Les salariés, qui reviennent d’une longue période d’absence, peuvent recevoir un entretien professionnel un peu particulier, on appelle cela « l’entretien de retour de congé longue durée ». Il correspond à un congé qui peut aller jusqu’à 5 ans, de manière discontinue ou continue.

Le but de cet entretien est de recentrer le collaborateur dans l’entreprise. Il faut donc évoquer des sujets comme ses futures missions, son nouveau rôle au sein de la société, voir évoquer une nouvelle intégration après cette longue période d’absence.

Tous ces types de congés peuvent être soumis à un entretien de retour de congé longue durée :

  • Des arrêts maladie de plus de 6 mois
  • Les congés de maternité
  • Les congés sabbatiques
  • Période d’activité à temps partiel après un congé de maternité ou d’adoption
  • Congé d’adoption
  • Congé de proche aidant
  • Mandat syndical
  • Absence après une période volontaire sécurisée

Depuis le 1er janvier 2019, ce rendez-vous peut être anticipé par le salarié en amont de la date de fin de son congé de longue durée. Tous les collaborateurs qui ont au minimum deux ans d’expérience dans l’entreprise doivent recevoir cet entretien. Les thématiques, comme l’évaluation de son employabilité ou encore tout ce qui concerne son avenir, doivent obligatoirement y figurer.

Entretien forfait jour :

Certains collaborateurs sont payés avec un système de forfait annuel en jours, on parle souvent de « forfait jours ». Ces salariés reçoivent un entretien différent des salariés classiques, on l’appelle l’entretien forfait-jour. Il se présente sous la forme d’un entretien annuel obligatoire, ou le manager réalise un suivi individuel du collaborateur.

Il y a souvent deux types de personnes soumissent à cet entretien :

  • Les cadres qui sont considérés comme autonomes dans l’organisation de leur travail et de leur emploi du temps
  • Les salariés ou on ne peut pas prévoir leurs temps de travail, ils sont donc autonomes sur leur organisation du temps de travail

L’entretien forfait-jour porte sur différents thèmes comme l’organisation de l’entreprise, comment le collaborateur articule sa vie professionnelle avec sa vie de famille/personnel, sa charge de travail et pour finir sa rémunération.

En cas de non-respect de cet entretien, la convention liée au forfait-jour peut directement être annulée. L’entreprise ne peut pas remplacer cet entretien par un entretien classique, cela provoquera aussi l’annulation de la convention.

Les obligations liés au convention collectives

ATTENTION : L’entretien annuel peut-être obligatoire avec les conventions politiques voir l’entretien d’intégration

Certains entretiens peuvent devenir obligatoires dans l’entreprise par l’intermédiaire des conventions collectives. Par exemple, certaines entreprises rendent les entretiens annuels obligatoires au sein de leur entreprise, afin de favoriser les échanges entre les collaborateurs et les managers.

Nos derniers articles

Des questions sur Skeely ?

Notre équipe répondra à toutes vos questions

illustration de la réalisation d'entretien d'évaluation avec le logiciel skeely